L’addiction

  • Par Pharmapresse

L'addiction se définit comme la dépendance d'une personne à une substance ou une activité génératrice de plaisir, dont elle ne peut plus se passer en dépit de sa propre volonté.

Selon l’Institut Nord-Américain des drogues et le National Institute of Drug Abuse (NIDA), l’addiction est une affection cérébrale chronique, récidivante, caractérisée par la recherche et l’usage compulsifs de drogue, malgré la connaissance de ses conséquences nocives.

Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Il existe également des addictions liées à des activités (et non à des substances), comme les jeux d’argent, les jeux vidéo, le sexe ou encore les achats compulsifs.

Selon les statistiques, 20 à 30 % de la population serait dépendante. La majorité des ces millions de personnes est addicte à une drogue. Mais il existe aussi chez  les personnes avec des conduites addictives comme le jeu, le pari ou les achats compulsifs.

L’installation d’une addiction implique au moins trois mécaniques :

  • Une augmentation de la motivation à consommer la drogue.
  • Un état émotionnel négatif.
  • Une diminution de la capacité à se contrôler.

Liste non exhaustive des substances addictives :

  • Cannabinoïdes
  • Cocaïne
  • Opiacés
  • Benzodiazépine
  • Amphétamines
  • Alcool éthylique
  • Nicotine
  • Caféine

Liste non exhaustive des comportements addictifs :

  • Alcoolisme
  • Dépendance aux somnifères
  • Tabagisme
  • TOxicomanie
  • Dépendance aux antidépresseurs
  • Dépendance aux anxiolytiques
  • Dépendance à l'internet
  • Dépendance à la pornographie
  • Dépendance au jeu vidéo

Symptômes :

On devient dépendant d'une substance physiquement; psychologiquement ou les deux à la fois.

L’arrêt de la  pratique addictive entraîne :

Psychiquement :

  • Anxiété,
  • Dépression,
  • Irritabilité,
  • Extrême fatigue
  • Paranoïa.

Physiquement :

  • Faim dans le cas du tabac ;
  • Tremblements avec l’alcool ;
  • Douleur et transpiration avec les opiacés ;
  • Convulsions en cas d’arrêt des prises d’anxiolytiques ou de somnifères

Diagnostic :

Le diagnostic de l’addiction repose sur des critères bien définis, fixés par des instances internationales de santé mentale :

  • Désir puissant de prendre la substance ;
  • Difficulté à contrôler la consommation ;
  • Poursuite de la consommation malgré les conséquences nocives ;
  • Désinvestissement progressif des autres activités et obligations, au profit de cette substance
  • Tolérance accrue et parfois un syndrome de sevrage physique.

Causes :

  • L'addiction peut naître à tout moment. Elle peut être due à un trouble psychologique ou un choc émotionnel, peut surgir pendant une dépression, par exemple lorsque l'on se réfugie dans l'alcool, on se remet à fumer.

Traitements :

  • Le traitement des conduites addictives sont longues. Ils doivent tenir compte de la dépendance physique et psychique et nécessite souvent une prise en charge pluridisciplinaires qui se caractérise par sa multi-disciplinarité : médical (sevrage avec ou sans traitement de substitution – en milieu hospitalier ou ambulatoire), social (réinsertion sociale et professionnelle), et psychologique.