Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Insuline: l’expiration de la mesure antidumping menace le laboratoire Sothema

Le ministère de l’Industrie et du Commerce vient d’ouvrir une enquête de réexamen de la mesure antidumping appliquée aux importations d'insuline originaires du Danemark

Cette mesure fait suite à une requête présentée par le laboratoire Sothema après l’expiration de l’application de la mesure antidumping le 28 octobre 2019. En se sentant menacé,  Sothema demande au ministère de reconduire les mesures antidumping en vigueur depuis cinq ans. Le laboratoire estime que "l’expiration de cette mesure serait susceptible d’entrainer la réapparition du dumping et du dommage causé à l’industrie nationale".

Le ministère de Moulay Hafid Elalami, parallèlement à l’ouvrière de cette enquête de réexamen, a décidé de maintenir les droits de douanes appliqués aux importations de l’insuline humaine, rapide, NPH (lente) et mixte conditionnée en flacons de 10 ml dans le cadre de mesures antidumping qui sont de 13,89% pendant toute la période de l’enquête.

Par ailleurs, il faut signaler que selon les dernières estimations, les diabétiques au Maroc représentent près de 1,5 million de personnes, dont plusieurs milliers d’insulinodépendants. 9% de ces personnes sont âgées de plus de 20 ans. Et si l’on considère les tranches d’âge au-delà de 50 ans, la prévalence dépasse les 14%.

Le marché de l’insuline au Maroc pèse près de 50 millions de DH annuellement, soit près de 3 millions d’unités. Le marché privé ne représente que le tiers de ce, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a déboursé, à elle seule, pas moins 379 millions de DH en 2013 pour le diabète. Le marché privé ne représente que le tiers de ce chiffr . Il est à noter qu'il n'y a que trois gros opérateurs (Aventis, Sothema et Laprophan (Novonordisk)) qui se partagent le marché de l’insuline au Maroc.