France : un test qui révolutionne le dépistage et le traitement du cancer

Un immense espoir dans la lutte contre le cancer. Des cancérologues français de la faculté de médecine Necker-Enfants malades de l’université Paris Descartes, ont mis au point un test sanguin qui est capable de diagnostiquer précocement le cancer grâce à une analyse sanguine, avant même la formation des tumeurs.

Ce test sanguin appelé Iset ("Isolation by size of tumor cells": isolement par taille des cellules tumorales) va sans doute révolutionner le diagnostic des cancers.

Par une simple prise de sang, ce test permettra de déceler la présence de cellules cancéreuses Circulantes, celles qui permettent de diagnostiquer un cancer avant même l'apparition de tumeurs. En moins de 4h on peut savoir s’il y a des cellules tumorales.

En revanche cette méthode de ne peux pas dire à ce stade quel organe est touché ni détecter certains types de leucémies ou lymphomes.

Dans le futur, il sera possible de pouvoir dire de quel organe elles proviennent et gagner ainsi du temps.

 Les premiers tests ont commencé à être commercialisés au prix de 486 euros, non remboursés par la Sécurité sociale.

Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde. Il est à l’origine de 8,2 millions de décès en 2012, soit près de 13% de la mortalité mondiale.

D’après les projections, la mortalité due au cancer va continuer à augmenter pour dépasser, selon les estimations, 13,1 millions de décès en 2030.