Don d'organes : Un prélèvement multi-organe au CHU Ibn Sina

  • 01 déc 2014

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Une équipe du Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca a réalisé avec succès, dimanche, la première greffe du foie répertoriée dans cet établissement. Effectuée en coopération avec une équipe médicale de l’Hôpital Beaujon de Paris, cette greffe de foie a été réalisée après l’accord courageux de la famille du donneur décédé en faveur d’un prélèvement multi-organe, selon un communiqué du ministère de la Santé.

On ne connaît pas encore l’identité du receveur mais la décision des proches du défunt a permis de sauver plusieurs vie.

Outre le foie, les deux reins du défunt ont été prélevés et greffés sur deux patients, respectivement au CHU Ibn Rochd de Casablanca et au CHU Ibn Sina de Rabat.

Le même prélèvement multi-organe a également permis la greffe de deux cornées à l’hôpital 20 août de Casablanca.

Donner son organe pour sauver la vie d’un être en souffrance n’est pas une chose courante chez les Marocains. Selon les statistiques officielles du ministère de la santé , sur une durée de onze ans, «seulement 800 personnes se sont inscrites sur les registres de dons d’organes après décès», dont six personnes à Casablanca.