COSTARVAL 160 MG / 12.5 MG, Comprimé pelliculé, Boite de 14

COSTARVAL 160 MG / 12.5 MG, Comprimé pelliculé, Boite de 14

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

VALSARTAN / HYDROCHLOROTHIAZIDE

Famille médicamenteuse

ANTIHYPERTENSEUR

Classe thérapeutique

Cardiologie - Angéiologie

Tiers-payant

Non

PPV

74.10DH

Informations complémentaires

Il est composé de deux principes actifs :

  • Le valsartan appartient à la famille des médicaments des  bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II
  • L'hydrochlorothiazide est un diurétique de la classe des thiazidiques.

Indications thérapeutiques

  • Hypertension artérielle

Posologie :

  • La dose recommandée d’Exforge HCT est d’un comprimé par jour, à prendre de préférence le matin.

Contre-indications :

  • Allergie au valsartan ou aux sulfamides ;
  • Grossesse (à partir du 4e mois
  • Insuffisance rénale grave ;
  • Goutte ;
  • Insuffisance hépatique grave,
  • Obstruction des voies biliaires ;
  • Baisse du taux de potassium dans le sang,
  • Taux élevé d'acide urique dans le sang,

Effets secondaires :

Peu fréquent :

  • Douleurs musculaires.
  • Fatigue.
  • Sensations de picotements ou d'engourdissement.
  • Pression artérielle basse.
  • Etourdissements.
  • soif,
  • bouche et langue sèches,
  • Vision trouble.

Très rare :

  • Sensations vertigineuses.
  • Diarrhées.
  • Douleurs articulaires.

Interactions médicamenteuses:

  • Lithium
  • Autres antihypertenseurs
  • Amines pressives (par exemple noradrénaline, adrénaline)
  • Anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) y compris les inhibiteurs sélectifs de la COX-2, l'acide acétylsalicylique à plus de 3 g/jour) et les AINS non sélectifs
  • Diurétiques épargneurs de potassium, suppléments potassiques, substituts du sel contenant du potassium et autres substances pouvant augmenter les taux de potassium
  • Médicaments associés à une perte de potassium et une hypokaliémie (par exemple diurétiques kaliurétiques, corticoïdes, laxatifs, ACTH, amphotéricine, carbénoxolone, pénicilline G, acide salicylique et dérivés)
  • Médicaments qui pourraient induire des torsades de pointe
  • Antiarythmiques de classe Ia (par exemple quinidine, hydroquinidine, disopyramide).
  • Antiarythmiques de classe III (par exemple amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide).
  • Certains neuroleptiques (par exemple thioridazine, chlorpromazine, lévomepromazine, trifluopérazine, cyamémazine, sulpiride, sultopride, amisulpride, tiapride, pimozide, halopéridol, dropéridol).
  • Autres (par exemple bepridil, cisapride, diphémanil, érythromycine i.v., halofantrine, kétansérine, mizolastine, pentamidine, sparfloxacine, terfénadine, vincamine i.v.).
  • Digitaliques
  • Sels de calcium et vitamine D
  • Antidiabétiques (agents oraux et insuline)
  • Bêta-bloquants et diazoxide
  • Médicaments anti-goutteux (probénécide, sulfinpyrazone et allopurinol)
  • Anticholinergiques (par exemple atropine, bipéridène)
  • Amantadine
  • Résines de cholestyramine et colestipol
  • Agents cytotoxiques (par exemple cyclophosamide, méthotrexate)
  • diurétiques thiazidiques, y compris l'hydrochlorothiazide,
  • Myorelaxants non dépolarisants (par exemple tubocurarine)
  • thiazidiques, y compris l'hydrochlorothiazide, potentialisent l'action des dérivés du curare.
  • Ciclosporine
  • Alcool,
  • anesthésiques et sédatifs
  • Méthyldopa
  • Carbamazépine
  • Produits de contraste iodés