Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

"Candida auris" : le champignon tueur qui menace le monde

Le mois dernier, un article du New York Times mettait en lumière l’émergence d’un champignon dangereux et résistant aux traitements : Candida auris. Un germe qui peut s’avérer mortel, surtout pour les personnes les plus fragiles, et qui se propagerait dans les hôpitaux de toute la planète ces dernières années.

Le Candida auris, est un nouveau champignon restituant aux traitements antifongiques découvert en 2009 dans l’oreille d’un Japonais. Et très vite, il se diffuse dans les hôpitaux d’au moins 16 pays dans le monde, en Asie du sud, en Inde, en Afrique du Sud, aux États-Unis et en Europe. En 2016, une contamination de 72 patients au Royal Brompton Hospital de Londres et conduit à une fermeture de plusieurs jours d’une unité de soins intensifs. En Espagne, 372 malades hospitalisés à Valence sont identifiés comme porteurs du germe, dont près d’un quart a été infecté.

Selon le président de la Société française d'hygiène hospitalière, ce champignon a la particularité de pouvoir coloniser par voie sanguine et de toucher les organes. Il peut provoquer une candidose. Cette dernière se manifeste à travers des symptômes considérés comme ordinaires chez les personnes en bonne santé mais qui peuvent se révéler fatals chez les personnes dites immunodéprimées comme les personnes greffées ou avec une maladie hématologique. Les complications infectieuses de ce champignon sont responsables de 30 à 60 % de décès. En plus, les symptômes causés par cette infection (fatigue, fièvre, courbature) le rendent difficile à détecter sans analyse poussée. Il faut donc le prendre très au sérieux