Auto-immunité : Des biologistes et des médecins forment un Groupe d’étude

 Communiqué du Groupe d’étude de l’auto-immunité (GEAIM) :

L’auto-immunité résulte d’une attaque des propres organes, tissus et cellules de notre corps par le système immunitaire, et notamment par les substances agressives que sont les auto-anticorps. Elle est à l’origine de nombreuses pathologies auto-immunes. La polyarthrite rhumatoïde, le lupus systémique, la maladie de Basedow (hyperthyroïdie), la thyroïdite chronique de Hashimoto (hypothyroïdie), la myasthénie, la Sclérose en plaques, le diabète de type 1, la spondylarthrite, la maladie cœliaque (intolérance au gluten) et la maladie de Crohn, en sont des exemples.

Ces maladies touchent environ 10 % de la population mondiale, les femmes dans 75 % des cas et occupent le deuxième ou troisième poste du budget de la santé dans la plupart des pays. Leur poids économique et humain est donc très important.

La recherche des auto-anticorps est un des outils indispensables pour confirmer le diagnostic de la majorité de ces affections. Elles sont pourtant bien souvent encore sous-diagnostiquées ou même jamais diagnostiquées au Maroc, du fait même de la méconnaissance des techniques existantes, de l’insuffisance d’emploi des tests biologiques ou encore parfois de leurs indisponibilités (dans les hôpitaux). La multiplicité des techniques utilisées et des réactifs disponibles rend aussi indispensable un travail critique de validation tant sur le plus analytique que clinique.

C’est pour répondre à toutes ces préoccupations qu’a été créé le GEAIM, un espace tout à la fois de réflexion, de confrontation et de partage des connaissances et des expériences. Ses membres ont pour volonté d’assurer la diffusion large, auprès du grand public comme des professionnels de santé, des dernières nouveautés techniques ou méthodologiques dans le domaine de l’auto-immunité.

Le président d'honneur du GEAIM est le français Loïc Guillevin, professeur de médecine interne, membre du collège de la Haute Autorité de Santé – HAS - et président de sa commission de la transparence ainsi que membre du Comité de Pilotage du Plan National Maladies Rares en France.

Son bureau est composé des personnalités suivantes : Dr Fouzia Chraibi, biologiste médicale, Présidente, entourée des PR ou DR Khadija Moussayer, Vice–Présidente, Mounir Filali, Secrétaire Général, Youssef Ziane, Secrétaire Général Adjoint, Jawad Touzani, Trésorier, Jalila Elbakouri, Trésorière Adjointe, Mina Moudatir, Hicham Ouazzani, Hakima Missoum, Naima Arij, Mohamed Benazzouz et Saïd Rami, Assesseurs.