Anémie

Anémie

Anémie

L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire . Ce manque entraîne un mauvais transport du dioxygène par le sang.

Elle est diagnostiquée par la numération formule sanguine, un examen effectué sur une prise de sang.

Si la baisse concerne les globules rouges et les thrombocytes ou les leucocytes, on parle alors de bicytopénie. Si les trois lignées sont abaissées, on parle de pancytopénie.

Les signes et symptômes

L'anémie est un trouble caractérisé par un nombre anormalement faible de globules rouges sains dans le sang. Les globules rouges transportent de l'oxygène dans tout l'organisme, et un nombre insuffisant de globules rouges peut donc avoir des conséquences graves.

L'anémie ferriprive (causée par une carence en fer) est le type d'anémie la plus fréquente. Elle est très répandue chez les enfants et les femmes de tous âges - surtout chez les femmes qui ont encore leurs règles. On estime en effet qu'au moins le cinquième des femmes en Amérique du Nord souffre d'une carence en fer.

L'anémie à hématies falciformes (globules rouges en forme de faucille) est une autre forme bien connue d'anémie. Plusieurs millions de personnes dans le monde entier en sont atteintes. Il s'agit d'une affection héréditaire, transmise des parents à leurs enfants par l'entremise de gènes défectueux. Les gens les plus souvent touchés ont des ancêtres originaires de l'Afrique, du Moyen-Orient, des pays méditerranéens ou de l'Inde. Chaque année aux États-Unis, 1 bébé afro-américain sur 12 naît avec le potentiel génétique de transmettre l'anémie falciforme. On estime que dans la population afro-américaine, une naissance sur 400 produira un nouveau-né atteint d'anémie à hématies falciformes.

L'anémie aplasique est un trouble rare qui survient lorsque la moelle osseuse ne produit plus aucune des cellules du sang. Ce type d'anémie est très grave, mais également rare, heureusement. L'incidence de ce trouble est de 2 à 12 nouveaux cas par million de personnes, par année. Les adultes et les enfants peuvent être atteints de cette forme d'anémie.

L'anémie inflammatoire est une forme douce d'anémie touchant les personnes atteintes de maladies durant depuis plus de 1 à 2 mois. Les maladies concernées comprennent la tuberculose, le VIH, le cancer, les maladies rénales et du foie et les désordres rhumatologiques.

 

Causes

L'anémie n'est pas une maladie en soi, mais plutôt un état attribuable à d'autres troubles de santé. L'anémie peut être la conséquence des trois troubles suivants :

Pertes sanguines

En Amérique du Nord, les pertes sanguines sont la cause la plus fréquente de l'anémie. De nombreuses femmes présentent une anémie limite, en général, parce que leur régime alimentaire n'assure pas un apport suffisant en éléments nutritifs pour remplacer les pertes de sang mensuelles des menstruations. Les saignements gastro-intestinaux sont une autre cause fréquente de perte sanguine; ces saignements peuvent être attribuables à des maladies comme la colite ulcéreuse, la diverticulite et le cancer du côlon. Certains médicaments tels que l'acide acétylsalicylique* (AAS) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent également entraîner des saignements gastro-intestinaux.

Les affections suivantes peuvent également causer des hémorragies :

  • les ulcères gastriques;
  • l'hémophilie;
  • les hémorroïdes;
  • les ankylostomes (ver à crochets).

Production insuffisante de globules rouges sains

La cause la plus fréquente de la carence en fer, partout dans le monde, est un apport alimentaire insuffisant en fer. L'organisme a besoin de fer pour produire de l'hémoglobine, la protéine présente dans les cellules rouges qui transporte l'oxygène des poumons vers le reste du corps. L'hémoglobine donne également sa couleur rouge au sang. De même, on observe souvent des carences en vitamine B12 et en acide folique.

Même si ces carences sont plus rares en Amérique du Nord, elles existent quand même. Parmi les personnes qui ont besoin d'un apport accru en fer, on retrouve les nourrissons, les femmes enceintes et les adolescents qui connaissent une poussée de croissance. De faibles saignements persistants peuvent également entraîner une anémie ferriprive. Même une personne en bonne santé peut perdre quotidiennement une petite quantité de sang dans ses selles. Une perte de sang légèrement plus importante peut facilement passer inaperçue et suffire à provoquer une anémie.

La cause de l'anémie inflammatoire n'est pas entièrement connue. Elle est liée à une diminution de la production de globules rouges.

La durée de vie d'un globule rouge sanguin est de seulement quatre mois, environ, et les globules rouges doivent être remplacés par de nouveaux, qui sont produits dans la moelle osseuse. Vous êtes atteint d'anémie aplasique, si votre moelle osseuse est détruite ou si elle a subi des lésions graves et ne peut plus produire de globules rouges. Certains médicaments de même que la radiothérapie peuvent détruire la moelle osseuse, mais la cause la plus fréquente est une réaction auto-immune. Une telle réaction survient lorsque les cellules qui protègent l'organisme contre la maladie attaquent les propres tissus de la personne. Dans 50 % des cas, on ignore la cause de la réaction auto-immune.

D'autres maladies peuvent entraîner la destruction de la moelle osseuse et causer une anémie aplasique, notamment une hépatite virale et l'arthrite rhumatoïde grave. La maladie de Fanconi est une aplasie héréditaire rare, caractérisée par des anomalies de la moelle osseuse. L'anémie est répandue chez les personnes souffrant de troubles rénaux importants, car les reins sécrètent une hormone appelée érythropoïétine, qui entraîne la production de globules rouges par la moelle osseuse lorsque le corps en a besoin. En cas de trouble rénal, les reins ne peuvent pas produire suffisamment de cette hormone pour que le corps soit correctement alimenté en globules rouges, ce qui entraîne l'anémie.

Destruction rapide des globules rouges du sang

Lorsqu'elle est saine, la moelle osseuse produit chaque mois une quantité déterminée de globules rouges. Si la destruction des globules rouges du sang est plus rapide que le rythme de production, l'anémie s'installe. Les vieux globules rouges sont pour la plupart dégradés par la rate, l'organe qui filtre le sang, vérifie qu'il n'est pas infecté, et élimine les substances nuisibles. Certains états pathologiques entraînent une augmentation du volume de la rate. Par exemple, une maladie du foie ou le lupus sont deux causes possibles de l'hypersplénisme(augmentation du volume de la rate); la malaria et la tuberculose en sont deux autres. Lorsque la rate est d'un volume plus grand que normal, elle retient et détruit des globules rouges sains, ce qui cause une anémie.

L'anémie à hématies falciformes et la thalassémie sont deux troubles héréditaires caractérisés par une forme anormale des globules rouges du sang. L'anémie à hématies falciformes est très répandue chez les personnes d'origine afro-américaine, tandis que la thalassémie est plus fréquente dans les familles d'origine méditerranéenne. L'anémie falciforme survient chez une personne qui reçoit de son père et de sa mère une copie du gène codant pour les hématies falciformes, ce qui se traduit par la production de globules rouges dont la forme est grossièrement anormale. La rate reconnaît ces globules rouges comme étant anormaux, et elle doit travailler de plus en plus fort pour éliminer ces globules, ce qui cause une augmentation du volume de cet organe. Cette anomalie entraîne une anémie. Curieusement, le gène de l'anémie à hématies falciformes confère en même temps un effet protecteur contre le parasite qui cause la malaria.

L'anémie peut être causée par une combinaison de facteurs : l'anémie est très répandue chez les personnes atteintes d'un cancer. En fait, environ la moitié des personnes atteintes d'un cancer développent une anémie. Les causes peuvent être multiples et comprennent les tumeurs de la moelle osseuse, les pertes de sang, une carence alimentaire, la chimiothérapie et la radiothérapie qui détruisent la moelle osseuse où les globules rouges sont produits, ou une combinaison de ces facteurs.

Chez les personnes atteintes de troubles rénaux graves, l'anémie est causée par la combinaison de la diminution de la production de globules rouges, de la réduction de la durée de vie des globules rouges et de la perte de sang associée au traitement de dialyse.

Traitement:

Traitement de l'anémie consiste à traiter l'État du faible taux d'hémoglobine et de globules rouges dans le sang ainsi que de détecter et de traiter le processus de la maladie qui a conduit à l'anémie.

Sauf si le sous-jacent à cause de l'anémie, qui peut être la perte continue de sang, anémie hémolytique, une carence en fer ou États de l'augmentation de la demande comme la grossesse, sont évalués et gérés, le traitement demeure incomplète.

Types de traitement pour l'anémie

Traitement de l'anémie peut dépendre de quel type d'anémie, le patient a. (1-6) :

Traitement de l'anémie carence en fer

Cela implique généralement prenant des suppléments de fer pour remplacer le manque d'apport en fer dans la diète ou perte excessive de fer.

Le supplément plus couramment prescrit est le sulfate ferreux. Il est considéré comme pilule deux ou trois fois par jour.

Préparations de fer par voie orale sont livrés avec une multitude d'effets secondaires comprennent les nausées, vomissements, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, constipation, diarrhée, selles noires et le noircissement des dents, des gencives et langue maternelle.

Prise de sulfate ferreux ainsi que de la nourriture ou peu de temps après avoir mangé contribue à réduire les effets secondaires.

Une autre alternative est le gluconate ferreux.

Fer peut être remplacé en adoptant un régime riche en fer. Cela inclut les légumes à feuilles vert foncé, enrichie de fer pain et céréales, haricots, viande, noix, abricots, pruneaux, raisins secs, dates, etc..

Calcium café, thé, trouvé dans les produits laitiers comme le lait, antiacides, etc. réduisent l'absorption du fer provenant de l'intestin et devraient être évitées.

Les suppléments de vitamine c aide à absorber le fer mieux. Patient est vérifiée après deux à quatre semaines pour voir si il y a une réponse.

Traitement de l'anémie carence en vitamine B12

Cela peut être traitée par des injections de vitamine B12. La vitamine a est sous la forme d'une substance appelée hydroxocobalamine. Les injections sont données sur deux jours pendant deux semaines.

S'il y a un manque alimentaire de vitamine, les comprimés peuvent être prescrits. Vitamine B12 peut trouver dans la viande, lait, oeufs, saumon etc..

Végétariens ou végétaliens peut-être besoin de supplémentation en comprimés ou céréales fortifiées ou produits du soja.

Anémie due à une carence en folate

En folate, carence en anémie quotidien acide folique comprimés sont prescrits.

Comprimés de folates sont habituellement prescrits le long avec des suppléments de vitamine B12. C'est parce que le traitement à l'acide folique peut parfois améliorer les symptômes d'une carence de vitamine B12 sous-jacente de masquage.

Si une carence en vitamine B12 n'est pas détectée et traitée à ce stade, il y aurait des dommages graves au cerveau, des nerfs et la moelle épinière due à une carence en vitamine B12.

Folates se trouve dans le brocoli, chou vert, wheatgerm, légumineuses, noix, les légumes verts, etc..

Traitement de l'anémie sévère

Lorsque l'anémie est plus sévère, une transfusion de sang est souvent nécessaire.

Traitement de l'anémie falciforme

Patients atteints de drépanocytose ont besoin d'une alimentation saine, des suppléments d'acide folique, vitamine d et zinc et éviter de déclencher des crises.

Cela comprend le tabac, l'alcool, les températures chaudes et froides, constriction des vêtements, etc., surmenage, déshydratation.

Il n'y a aucun traitement pour l'anémie falciforme, mais peuvent réduire la fréquence et la gravité des crises et de leurs complications. Ils doivent compléter la vaccination contre la grippe, méningite à pneumocoque, l'hépatite b et d'autres maladies à prévenir les infections.

Anémie due à une infection

L'anémie causée par une infection améliorera habituellement lorsque l'infection est traitée. Cela est particulièrement vrai pour les nouveau-nés atteints d'une infection grave appelée septicémie.

Traitement pour une rate hypertrophiée

Dans certaines formes d'anémie hémolytique, il y a peut-être une rate hypertrophiée.

La rate peut être chirurgicalement enlevée pour empêcher l'étant retiré de la circulation des hématies ou détruite trop rapidement.

Anémie pendant la grossesse

Si la concentration d'hémoglobine est inférieur à 9.0 g par dL l'anémie pendant la grossesse est diagnostiquée.
L'anémie est gérée avec une dose orale de 60 à 120 mg de fer par jour. Patient est évalué après quatre semaines de traitement.

Traitement de l'anémie et de la moelle osseuse

Certains médicaments sont prescrits pour stimuler la moelle osseuse pour produire plus de globules rouges. Ceci est utile dans l'anémie aplastique et les leucémies.

Transplantation de moelle osseuse peut-être également être utilisée. Dans cette procédure, des os des cellules de moelle osseuse provenant d'un donneur (généralement avec une correspondance génétique par exemple un frère ou une relation de sang).

C'est ensuite injecté dans la veine. Ce voyage par la circulation sanguine de la moelle osseuse puis produit des cellules de sang neuf.

Prévention de l'anémie

Prévention de l'anémie  :

  • Chez les nourrissons et les enfants d'âge préscolaire, l'anémie peut être prévenue par encourageant exclusif allaitement des nourrissons (sans liquides supplémentaires, l'eau, formule ou aliments) pour quatre à six mois après la naissance.
    Pendant le sevrage de la poitrine d'une source additionnelle de solides du fer (environ 1 mg par kg par jour de fer) devrait être introduit dans les aliments complémentaires. Si l'enfant n'est pas alimentée la poitrine, seulement une formule enrichie de fer comme un substitut du lait maternel est recommandée.

    Dans le régime alimentaire de poitrine nourrie les bébés qui ont des lacunes de fer 1 mg par kg par jour de fer gouttes sont recommandés si non complétées dans d'autres aliments.

    Puisque le lait entrave l'absorption du fer par l'intestin, on devrait laisser entendre que les enfants âgés d'un à cinq ans doivent pas plus de 24 oz de lait de vache, lait et lait de soja par jour de chèvre.

    Aliments riches en vitamine C (p. ex., des fruits, des légumes et des jus) sont recommandés au-delà de six mois pour augmenter l'absorption du fer.

  • Pour adolescente prévention des filles et des femmes de fer carence comprend une diète riche en santé de fer. Toutes les adolescentes et les femmes non enceintes ont besoin d'être présélectionné pour l'anémie tous les cinq à 10 ans jusqu'à la ménopause.
  • Pendant la grossesse faible dose par voie orale (30 mg par jour) des suppléments de fer lors de la première visite prénatale peut être lancé à prévenir l'anémie. Les femmes enceintes sont invitées à manger des aliments riches en fer et les aliments qui améliorent l'absorption du fer.

 

Source : Revue des Maladies de A à Z 

! Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci