AMIAN 50 MG, Comprimé, Boite de 30

AMIAN 50 MG, Comprimé, Boite de 30

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

AMISULPRIDE

Famille médicamenteuse

NEUROLEPTIQUE

Classe thérapeutique

Neurologie - Psychiatrie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

59.50DH

Informations complémentaires

L'amisulpride appartient au groupe des neuroleptiques atypiques

Indications thérapeutiques :

  • Traitement de la schizophrénie.

Posologie :

  • La posologie recommandée par voie orale est de 400 à 800 mg/jour, la posologie maximale ne devra pas dépasser 1200 mg/jour.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants du produit.
  • Allaitement.
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Phéochromocytome ;
  • Tumeur stimulée par la sécrétion de prolactine
  •  Lévodopa ;

Effets secondaires :

Les  plus fréquents :

  • Tremblements,
  • Hypertonie,
  • Hypersalivation,
  • Akathisie,
  • Hypokinésie,
  • Dyskinésies
  • Dystonie aiguë (torticolis spasmodique, crises oculogyres, trismus...)

Interactions médicamenteuses:

  • Antiparkinsoniens dopaminergiques
  • Médicaments sédatifs
  • Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes
  • Antiparasitaires susceptibles de donner des torsades de pointes (halofantrine, luméfantrine, pentamidine)
  • Autres médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes : antiarythmiques de classe Ia (quinidine, hydroquinidine, disopyramide) et de classe III (amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide), et autres médicaments tels que bépridil, cisapride, diphémanil, érythromycine IV, mizolastine, vincamine IV, moxifloxacine, spiramycine IV
  • Autres neuroleptiques susceptibles de donner des torsades de pointes (amisulpride, chlorpromazine, cyamémazine, dropéridol, halopéridol, lévomépromazine, pimozide, pipotiazine, sertindole, sulpiride, sultopride, tiapride, véralipride)
  • Consommation d'alcool
  • Méthadone
  • Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque (bisoprolol, carvédilol, métoprolol, nébivolol)
  • Bradycardisants
  • Hypokaliémiants (diurétiques hypokaliémiants, seuls ou associés, laxatifs stimulants,
  • Antihypertenseurs
  • Bêta-bloquants (sauf esmolol, sotalol et bêta-bloquants utilisés dans l'insuffisance cardiaque)
  • Dérivés nitrés et apparentés