Allergies

Allergies

Allergies

Les allergies : qu’est-ce que c’est ?

L’allergie, aussi appelée hypersensibilité, est une réaction anormale du système immunitaire contre des éléments étrangers à l’organisme (allergènes), mais inoffensifs. Elle peut se manifester dans différentes régions du corps : sur la peau, aux yeux, dans le système digestif ou encore dans les voies respiratoires. Les types de symptômes et leur intensité vont varier selon l’endroit où l’allergie se déclare, et en fonction de plusieurs autres facteurs, propres à chaque personne. Ils peuvent être très discrets, comme l’apparition de rougeurs sur la peau, ou potentiellement mortels, comme le choc anaphylactique.

L’allergie n’a pas de caractère héréditaire, mais un terrain allergique (ou atopique) la favorise : des enfants de parents allergiques présentent plus de risques d’avoir aussi une sensibilité allergique.

Réaction allergique

La réaction allergique, correspond à une réponse anormale et excessive du système immunitaire envers des substances normalement inoffensives que les personnes allergiques respirent, avalent ou touchent. Or normalement, notre système immunitaire permet à l'organisme de se défendre contre les bactéries ou les virus. 

Causes

Cette réaction est consécutive à un contact avec une substance étrangère à l'organisme, qu'on appelle l'allergène, considérée à tort comme dangereuse par nos cellules. Ainsi, une substance tout à fait inoffensive comme les pollens ou un aliment par exemple, peut provoquer pour certaines personnes une réaction allergique. 

Après un premier contact avec un allergène, par voie respiratoire, cutanée ou alimentaire, l'organisme fabrique des anticorps spécifiques dirigés contre l'allergène, les IGE (immunoglobuline E). Cette phase de sensibilisation n'entraîne pas de manifestations. Lors d'un contact ultérieur avec le même allergène, ces anticorps réagissent en provoquant la cascade de la réaction allergique inflammatoire qui se déclare sous la forme de rhinite, d'asthme, deconjonctivite selon l'endroit ou elle survient. Le plus souvent, les manifestations allergiques surviennent chez des personnes génétiquement prédisposées. Un ou plusieurs membres de leur famille présentent des réactions allergiques. 

La réaction allergique

Pour développer une allergie, il faut avoir été exposé au moins deux fois à un allergène. Au cours de la première exposition, le sujet se sensibilise à l’allergène sans ressentir le moindre symptôme. C’est la phase de sensibilisation. L’organisme fabrique cependant des anticorps de type IgE  qui vont se fixer sur les mastocytes et rester en attente jusqu’au prochain contact avec l’allergène. Après le deuxième contact avec le dit allergène, le sujet allergique manifeste des symptômes qui correspondent à l’entrée en action des mastocytes. Au cours de leur dégranulation, ces derniers libèrent des particules d’histamine impliquées dans la réaction allergique.

Un même allergène peut donner des symptômes différents chez deux individus mais également lors de deux épisodes chez une même personne. Ainsi, uneallergie au chat peut donner, lors d'une première réaction allergique, une urticaireet, lors des réactions suivantes, une rhinite allergique.

Symptômes de l'allergie

Les symptômes allergiques sont très variées et peuvent se dérouler en même temps ou se succéder dans la vie de l’allergique :

Les symptômes ORL

Ils entraînent des manifestations proches du rhume, avec le nez bouché, qui coule, les éternuements… On parle alors de rhiniteallergique qui peut être saisonnière (allergie aux pollens ou rhumedes foins) ou permanente (allergie aux poils d’animaux domestiques, aux acariens…).

Les symptômes oculaires

Ils sont associés ou isolés et consistent en une irritation oculaire ou conjonctivite allergique touchant les deux yeux : larmoiements, yeux rouges et picotements, paupières rouges et gonflées.

L’inflammation des bronches

Ce symptôme quant à lui peut être plus grave, provoquant unegêne respiratoire sous forme de crise d’asthme (respiration sifflante, production de mucus, toux…)

La conjonctivite allergique

Cette pathologie se traduit par des symptômes de rougeurs et dessensations de brûlure de l’œil et de la paupière.

Problèmes de peau

La peau peut également être atteinte sous plusieurs symptômes, irritations, plaques rouges ou boutons. L’eczéma atopique(également appelé dermatite atopique) survient très tôt dans la vie du nourrisson, avec des rougeurs et des démangeaisons au niveau du visage. L’urticaire allergique (petits boutons rouges et démangeaisons intenses) survient quant à lui souvent après l’ingestion d’un médicament ou d’un aliment. L’œdème de Quincke est la forme la plus grave d’allergie, associant urticaire et œdème généralisé pouvant conduire au décès

traitements

Identification de l'allergène

Pour pouvoir efficacement traiter l'allergie, il faut que l'allergène responsable ai pu être identifié.

L'authentification d'un allergène est réalisée par l'allergologue notamment grâce à des tests cutanés.

L'éviction de l'allergène

L'éviction de l'allergène est le traitement le plus efficace. En absence d'allergène, la réaction allergique ne peut avoir lieu. Si cela est possible pour certains allergènes (allergie au kiwi), d'autres allergènes présents en grande quantité dans l'environnement sont difficiles à éviter (allergie aux acariens).

La désensibilisation

La désensibilisation est une méthode permettant à l'organisme de devenir tolérant à l'allergène. Elle consiste à administrer de façon régulière des doses croissantes d'allergène. L'administration peut se faire par voie sous-cutanée ou sublinguale

Les traitements symptomatiques

Le but des traitements symptomatiques est de limiter les symptômes de l'allergie. Ils n'interviennent pas sur la cause (c'est-à-dire l'allergène).Ils sont ainsi utilisés quel que soit l'allergène.

L'homéopathie

L'homéopathie peut être utilisée dans certains cas.

Les traitements spécifiques

Certains traitements sont spécifiques de certaines réactions allergiques. Par exemple le choc anaphylactique nécessite une prise en charge en urgence car le risque vital peut être mis en jeu.

 

Source : Revue des Maladies de A à Z 

! Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci